La mastication des morts

  • La Terrasse, mercredi 12 septembre 2007

    Remâcher allègrement sa vie… Eva Vallejo signe une mise en scène résolument joyeuse etrevigorante, à partir des prises de paroles inopinées des défunts d’un cimetière.

    Jeu de mâchoires ou pas, le spectateur fait silence devant ce concert acidulé de spectres illusionnistes qui parlent crûment.

    Véronique Hotte

  • Le Monde, samedi 29 septembre 2007

    La bruissante parole des morts fait vibrer le cimetière...

    Martine Silber

  • Lettre d'information de l'IRCAM, septembre 2007

    Patrick Kermann donne la parole à des hommes et des femmes qui, enterrés dans le même cimetière, continuent de ressasser ce que fut leur vie, évoquant notamment les guerres du siècle dernier. Un texte saisissant, non dépourvu d'ironie, dont Eva Vallejo et Bruno Soulier donnent une version vibrante sous la forme d'un oratorio théâtral. Les mots "mastiqués" ne sont pas chantés mais scandés, produisant un effet hypnotique fascinant, nous entraînant, avec eux, dans ce que l'on pourrait définir comme une polyphonie de l'au-delà.
  • Télérama ***, 20 novembre 2007

    telerama20novembre2007

    On saura gré à la metteuse en scène Eva Vallejo et au compositeur et musicien Bruno Soulier d'avoir su prouver que Patrick Kermann (1959-2000) est un auteur de l'envergure du Georges Perec de La Vie mode d'emploi... la musique follement mélodieuse de Bruno Soulier...

    Joshka Schidlow

    Cliquez l'image pour lire la suite

Back to top